Impossible de parler des métiers du web sans évoquer celui du Community Manager. Cette profession est apparue avec l’essor des réseaux sociaux, et de plus en plus, les entreprises africaines recherchent ce type de professionnels pour gérer leurs tribunes numériques.

Il est vrai, c’est un métier parfois controversé : combien de fois n’avez-vous pas entendu que les community managers ou CMs sont payés à « s’amuser sur les réseaux sociaux » ? Au-delà de cette croyance populaire, même s’il s’agit d’un métier qui exige joie de vivre et faire-play, soyez convaincu(e) d’une chose : être CM, c’est avoir un vrai travail et être correctement rémunéré pour l’exécuter.

Vous avez envie d’en savoir plus ? Tant mieux, on vous explique tout en détail 🙂

Community Management : Définition et explications

Le Community management est ce métier qui consiste à « faire usage des réseaux sociaux pour faire connaître, marquer la présence ou accroître la popularité d’une marque, d’une personnalité publique ou d’une entreprise ».

Dans le domaine de l’entreprenariat en particulier, cela signifie que le Community manager – ou CM, celui qui exerce le métier en question – est payé pour :

  • promouvoir une marque, une personne ou une entreprise sur les réseaux sociaux ;
  • animer et fédérer la communauté de fans ou de clients qui se constitue autour de la marque (ou personne ou entreprise) ;
  • dialoguer régulièrement avec les clients, les fans ou les prospects ;
  • favoriser l’engagement social ou communautaire ;

Au regard de cet essai de définition, vous convenez avec nous qu’il s’agit d’une mission sérieuse et très délicate. Il ne suffit pas de savoir comment faire un post sur Facebook ou Instagram pour se dire Community Manager. Il ne s’agit pas non plus de savoir comment booster un profil. Être CM, c’est d’abord être doté d’une bonne formation, comme démontré ci-dessous.

La formation : Comment devient-on CM ?

Comme évoqué précédemment, être CM exige d’avoir de sérieuses compétences, notamment dans les domaines ci-après :

  • création de stratégie sociale ;
  • gestion et utilisation des réseaux sociaux ;
  • conception d’évènements ;
  • élaboration et planification des posts ;
  • création et suivi des interactions ;
  • gestion de la clientèle et relationnel ;
  • marketing digital.

Pour maîtriser ces différents aspects du métier, il faut bien sûr suivre une formation. Les grandes écoles et universités qui forment au marketing, à la vente et aux métiers du numérique proposent de telles formations. A un coût nettement élevé, pour un cursus de 2 à 5 ans sanctionné par un diplôme universitaire.

Mais à défaut de pouvoir suivre une formation aussi longue qu’onéreuse, et qui n’est accessible qu’après le bac, vous pouvez vous tourner vers la formation de SEWEMA. Elle est adaptée au grand public, que vous ayez des prérequis ou non à la base. De plus, elle dure tout au plus un trimestre et est sanctionnée par une certification qui vous rend directement employable, ou qui vous permet de vous lancer à votre propre compte.

Pour en savoir plus,  c’est par ici.

Quel est l’avenir de la profession de CM ?

Le métier de CM a de très beaux jours devant lui 🙂

Vous avez certainement remarqué que les réseaux sociaux ont un nombre croissant d’utilisateurs et sont abondamment fréquentés. C’est dire qu’il y aura toujours un vivier important de clients et de prospects sur les RS, et que pour les séduire et les fédérer, les entreprises n’auront d’autres choix que de recourir aux CM.

Mais plus concrètement, selon un récent sondage publié en juin 2020, le métier de CM est le 4e profil des métiers du numérique le plus recherché en Afrique. En France, le métier de CM est classé dans le top 15 des professions les plus recherchées. On le retrouve aussi dans le top 10 des métiers tendance du numérique de LinkedIn pour l’année 2020.

Tout cela prouve que c’est un profil à ne pas négliger et qu’il est possible d’y faire carrière. Si vous êtes un amoureux du net et des réseaux sociaux et que vous adorez échanger avec les gens, ce métier est sans aucun doute fait pour vous !

Combien gagne un Community Manager ?

Même s’il n’est pas toujours payé à hauteur de la tâche qui lui est confiée, un CM débutant peut très bien démarrer en entreprise avec un salaire minimum de 80 mille francs CFA. En freelancing, il peut atteindre 150, voire 200 mille francs CFA comme rémunération de base. Tout dépend en réalité du cahier de charges qui lui est assignée. Plus l’employeur ou le client est exigeant et a besoin de résultats concrets, plus le cahier de charges est lourd, et plus le CM reçoit une contrepartie conséquente.

Notre conseil : soyez créatif, innovant et offrez le meilleur de vous-même. Ceci permettra à vos partenaires de comprendre l’efficacité de votre fonction et de vous rémunérer à juste titre.

Etre CM en freelance : comment démarrer ?

Si vous avez l’âme d’un micro-entrepreneur alors le métier de Community Manager ne vous réserve que d’agréables surprises. Vous pouvez proposer vos services aux entreprises au travers d’une candidature spontanée, ou alors via un blog ou vos profils sur les réseaux sociaux. En effet, la qualité de votre personal branding peut nettement influencer la décision d’une entreprise ou d’une marque à vous faire confiance ou pas.

Prenez donc le temps d’abord de vous former, et ensuite d’appliquer à vous-même vos acquis. Vous pouvez aussi offrir une formule de prestation sous la forme d’abonnement trimestriel, un mois étant gratuit pour le client. Vous pourrez ainsi faire vos preuves auprès de vos prospects, gagner leur confiance et étendre votre portefeuille client sur la base des recommandations et de votre expertise.

Pour aller plus loin

Le métier de Community Manager est en constante évolution et exige parfois assez de polyvalence et de proactivité. En effet, le community management est centré sur les RS, mais on peut aussi ajouter au cahier de charges du professionnel des activités comme :

  • Créer un blog,
  • Rédiger et publier du contenu pertinent et optimisé
  • Effectuer de la veille
  • Mettre en place et analyser des indicateurs
  • Monter des spots, des vidéos
  • Configurer des outils appropriés : chatbot, hashtag, e-mailing

Il devra donc développer des capacités liées à la rédaction web, à l’usage de certains logiciels, au graphisme et au décryptage des données analytiques.

Voilà, vous savez maintenant ce qu’est réellement un Community Manager. N’hésitez pas à nous faire un retour d’expériences en commentaire et à partager l’article !

 

Sewema Publier le 7 août 2020

Laissez un commentaire

Continuez à lire

Encore plus d'articles de Blog

Sewema Blog

Tu te demandes que faire après ton baccalauréat ? Voici quelques métiers et formations qui vont sans doute t'intéres . . .

Sewema Blog

Cette semaine, nous allons à la découverte d'un métier du digital qui consiste à jouer avec les mots : celui du réd . . .

Sewema Blog

On parle beaucoup du Community Management, mais savez-vous véritablement en quoi consiste ce métier qui intéresse tan . . .

Sewema Blog

points pour cerner tous les contours d'une des professions les plus en vus en 2020 : le c

Sewema Blog

En ce début de vacances, nous entamons une série focus sur les métiers du web les plus recherchés en 2020. Suivez-no . . .

Sewema Blog

Retrouvez dans ce petit guide des conseils pratiques et des astuces pour gérer convenablement vos ressources financièr . . .

Sewema Blog

Cette semaine, on découvre ensemble l'un des plus grands secrets de réussite en développement personnel et en affaire . . .

Sewema Blog

Maman télétravailleuse, cet article est spécialement concocté pour vous ! Si vous avez des difficultés à gérer vo . . .

Sewema Blog

Vous désirez être un as du télétravail ? Bonne nouvelle : au travers des 7 secrets et des témoignages recueillis ic . . .

Sewema Blog

Relevez les défis du télétravail en vous servant d'outils logiciels et d'applications ! Qu'il s'agisse de travail col . . .